Fragments de février

8.3.17

Parce que tout et n'importe quoi, surtout n'importe quoi, peut donner des idées, voici des petits morceaux de tout et de n'importe quoi du mois de Février.
Il m'a semblé opportun aussi de poster un peu de photographies de ce qu'il y a autour, parce que c'est aussi important que les dessins.

"Pieces of February"
As ideas are hidden behind a lot of random little things, I thought I would show you some of these random little things from February. I think it might important to show a litle bit of photographs of what is around, because it is probably as important as the drawings themselves.


... et, une exposition

22.2.17




Il y a presque un an je crois, j'ai montré quelques petits dessins gribouillés sur des formats de papiers divers et douteux comme je les aime, à Pascale, gérante de l'artothèque de l'Ascap à Montbéliard. Elle m'a alors proposé, avec toute la douceur et la gentillesse que je lui connais, d'organiser ...une exposition. En Février 2017, entre les murs de cette petite maison aux recoins irréguliers qu'est l'artothèque. Plein d'étoiles se sont allumées dans mes yeux et dans mon ventre, et je me suis sentie toute bizarre, toute heureuse. Bref, rendez-vous a été pris entre mes dessins et les murs blancs pour Février 2017. S'en est suivi une longue période où je n'ai pas dessiné plus que d'habitude, et gardé mon rythme tranquille de toujours. Probablement, je ne me rendais pas encore bien compte de ce qu'une exposition représentait. Puis, à partir du mois d'Octobre, les choses ont commencé à s'accélérer. Il ne me restait plus que quatre tout petits mois pour tout boucler.




Almost one year ago now, if I remember well, I showed some of my little messy drawings, my strange, weirdly cut pieces of paper to Pascale, the manager of an art library in Montbéliard (France). That afternoon, she suggested, kindly and generously, as I always knew her, preparing ...an exhibition. It would take place in February 2017 ; between the white walls of this tiny house full of pieces of art, as charming as its uneven corners. A bunch of stars immediately lit on in my eyes, in my stomach, and I felt so weird, and I felt so happy. It was real : my drawings had a meeting planned with these walls 11 months later. After that, I spent months drawing as I always did, unevenly, some days more than others. Probably, I did not realise yet what an exhibition really meant. And then, from Octber onwards, things started to speed up. I only had four very short months to finish everything.


Il y a...

1.11.16


Il y a un mois déjà, j'ai commencé cette mini-série de petites illustrations, inspirée par les paroles de la chanson "Il y a", écrite par Gaëtan Roussel pour Vanessa Paradis. J'avais dans l'idée d'illustrer une chanson par semaine pour le blog, et celle-ci devait être la première d'une longue liste. J'en avais envie, j'en avais très envie, et le blog en avait besoin - il a tellement été abandonné ces derniers mois que je ne compte plus les jours durant lesquels j'ai pensé "Oh pauvre blog" avant de me replonger dans autre chose, de "plus urgent". Alors la série d'illustrations sur des paroles de chanson ne viendra pas - du moins pas tout de suite.

One month ago already I started that small serie of illustrations, inspired by the lyrics of a French song called "Il y a" ("There is"). I was thinking about illustrating one song a week for the blog, and that one would have been the first one of a long list. I wanted it, I really wanted it, and the blog needed it so bad - it had been abandonned for so long, I do not even count the days I thought of him with sadness anymore before going back to what I had to do first. Thus the serie about lyrics won't be coming - at least not now.

Mais cette petite série-tryptique - qui pour être honnête aurait dû être complétée par une dernière image - me plaît bien encore maintenant, et elle me faisait mal au coeur, toute seule au milieu des dessins scannés rangés dans le dossier "Illustrations". Alors je la sors, je souffle un peu dessus pour faire s'envoler la poussière qui déjà s'était installée là, et je vous la donne.

But I still like that little serie - to be honnest, it should have been completed with a fourth drawing - and it was breaking my heart to look at it, lost between the other scanned drawings waiting in my "Illustrations" computer folder. Thus, I take it out, blow the dust that already started to appear there off, and I give it to you.

Et qui sait, peut-être qu'un jour, lorsque les journées feront 45 heures, je pourrai enfin faire aboutir ce projet d'illustration de paroles de chansons. Pour l'instant, celle-ci est un début, et pour sûr, pas une fin.

And who knows, maybe one day, when my days will be 45 hours long, I will finally be able to actually make that project concrete and illustrate one song a week. By now, that one is only a beginning, and for sure it is not an ending.